21/12/2017

Conditions du concours d'entrée dans la fonction publique

Instauré pour garantir l'égalité des chances le concours reste la voie royale pour intégrer l’une des trois fonctions publiques : État, collectivités territoriales et établissements publics de santé. La plupart des emplois permanents sont occupés par des agents titulaires et sont recrutés par concours.


 

Trois catégories de concours

 

Les concours externes :

 

staff-2473870_640.jpgC'est la modalité la plus commune. Le niveau de mes diplômes va déterminer le type de concours auquel je peux me présenter. Voici les trois (décidément) catégories :

 

Catégorie A : De bac +3 à Bac +5 (emplois de direction, conception, enseignement, encadrement)

Catégorie B : Bac à Bac + 2 (emplois d’application, de rédaction, intermédiaires

Catégorie C : Aucun diplôme ou CAP (emplois d’exécution exigeant la maîtrise d’un métier)

 

Il s’agit du niveau minimal requis mais en réalité il me faudra affronter une rude concurrence. Il existe des formations spécifiques à certains concours. Les ESPE pour devenir professeur des écoles par exemple.

Il est à noter que pour toute entrée active dans la fonction publique et pour toute présentation à tout concours, les candidats doivent présenter un extrait de casier judiciaire vierge à l'équipe pédagogique encadrant. En réalité, c'est le bulletin n°2 (http://extraits-casier-judiciaire.com/bulletin-judiciaire...) qui est consulté par l'administration avant de valider l'inscription aux examens. Il ne doit pas y avoir de condamnation incompatible avec le domaine professionnel visé par le concours.

 

Les concours internes :

homework-2521144_640.jpgSi je suis déjà un agent public je peux postuler à l’un des concours organisé par le ministère dont je dépends. En moyenne près de 60 concours sont organisés chaque année. Les conditions d'ancienneté et la catégorie précise des agents concernés sont variables.

Certains sont ouverts à tous les agents non titulaires d’autres sont ultra spécialisés et/ou réservés aux fonctionnaires titulaires. Un exemple pour la route : agent de constatation spécialité surveillance et motocyclisme.

 

Les troisièmes concours.

Si je peux justifier une activité professionnelle dans le secteur privé, associatif ou d’un mandat local sur une durée de quatre ans alors je peux tenter ce concours qui offre l’avantage d'être beaucoup moins concurrentiel que le concours externe.

 

Voici donc un bref aperçu qui n'a pas vocation à être exhaustif et il me faudra me renseigner précisément sur les dates, les épreuves et les modalités spécifiques à chaque concours.

09:06 Publié dans Travail | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.